golfe de gascogne sous spi

golfe de gascogne sous spi

mardi 31 janvier 2012

NEWS du mardi 31 16h

très belle nuit étoilée encore un peu fraiche mais bon on navigue en
"maillot de bain" c'est génial. coté stratégie,la situation est assez
instable, tjrs pas d'alizée et des vents autour de 12 nds qui ne nous
avantagent pas. 5 nds de + et la souris planerait en doublant sa vitesse,
c'est crispant. avec ce vent tous les bateaux vont à la meme vitesse et on
fait tous des paris sur l'avenir en se positionnant en latitude. le
classement ne veut tjrs pas dire grand chose. de notre coté on replonge
encore un peu au sud.
l'équipage est en pleine forme, pas de bobos et pas de bricolage
aujourd'hui. plein de bises à tous
lulu et jp

A la conquête de l'ouest

AH ! Cette brave Angela qui nous donnait hier des nouvelles réconfortantes à propos du vent. Mais peut être n'était ce pas que la météo qui l'avait de telle ébouriffée !
En tout cas vraiment, cette fois ci c’est de la bonne… Ils ont touché du vent et cela se ressent dans le classement. Deux tours dans les winches et voilà que la Souris-Mermon est passée à la 40ème place avec la petite flèche verte (couleur Souris) qui indique que tout va bien et qu’elle gratte les autres voileux.

Coté météo ces alizés ressemble un peu à une énorme lasagne, ou à un mille feuille (vous voyez où vous placez votre gourmandise). Tous bien alignés en direction du Marin, ils ont la particularité de se renforcer plus on descend vers le sud. Et la Souris-Mermon s’en être une sudiste extrême, est tout de même bien placée pour grappiller les croutons de fromage qui trainent sur l’eau.

Certain que ce doit être un peu la fête à bord. Et comme le suggérait un Souris-Mermon-blognaute, hier, pourquoi ne pas lancer une ligne et tenter d’appâter la coryphène. Certes ce poisson ne fréquentant pas trop le raz de Sein, il demeure un parfait inconnu pour une bonne majorité d’entre nous. Offert par le calendrier Ricard et les amorces Sensass, en voilà un bel exemple.

Et comme c’est fête aujourd’hui, ne boudons pas notre plaisir avec deux photos exceptionnelles retrouvées à la sueur de ma souris (d’ordi celle là). Deux photos prises au moment même où nos valeureux z’héros ont quitté la terre ferme.
 
A demain soir, car il parait que j’ai du boulot par ailleurs...




lundi 30 janvier 2012

Dès que le vent soufflerons, nous repartira...

Petit message du patron, ce matin, qui souhaite nous rassurer. Il se doutait bien que nous étions tous comme des bulots collés sur le sillage virtuel de la Souris-Mermon. Alors il envoie un peu de mayonnaise pour faire passer la sauce. Et le muscadet, c'est pour quand ?

Mais laissons place aux maitres de (OH) céans :
"bonjour à tous,
quelques infos sur notre stratégie du sud qui doit nous permettre de toucher enfin les alizés tant attendus et on l'espère plus tôt que d'autres.
Les 1ers au classements sont sur la route directe, il faudra attendre mardi pour prendre l'autoroute et compter les points. On paye aujourd'hui un classement très défavorable qui ne nous inquiète pas trop . Cette nuit on a bien avancé notamment pendant un grain où lulu impérial à la barre et sous la pluie est monté à plus de 15 noeuds. là on vient d'empanner en route pour les Amériques ....
tout va pour le mieux à bord. bises à tous
lulu et jp"

Vérification faite ce matin à 8 heures. La Souris-Mermon (après un bord un peu cata et pas marrant) retrouve du souffle, et sur son cap à 222° file un bon 8,7 noeuds, ce qui la met au dessus de ses petits camarades en visibilité.

Renforcement secteur Nord-Est est à prévoir
On l'aura bien compris tout cela est une histoire de souffle. Et comme ce vent leur vient du NE, (à vous de tracer les pays dans l'axe) on a envoyé un petit reporter pour voir si vraiment il allait se renforcer. 
La photo que nous avons reçu, nous rassure totalement, d'ici peu ça va souffler.

A tchao

dimanche 29 janvier 2012

La première nuit

La première nuit est toujours merveilleuse, bien qu'elle ne soit rarement la meilleure !
Imaginons le réveil ce matin, sur le pont.
"Ah j'ai bien dormi" "Tu me passes le pain et le beurre" "Dis donc t'as pas ronflé cette nuit ?" "Moi ! ça ne vas pas !" "Et si c'était un concurrent qui avait fait un peu de moteur, en douce..."
Car là est le souci. Le fameux autoroute des alizés s'est vite transformé en mare aux canards. Le vent s’obstine à rester faible, toujours campé dans son secteur NE.
Bilan notre Souris-Mermon hésite et tourne un peu autour du pot de miel. On l'a vu entamer sa grande plongée vers le sud, avant de se raviser à refaire de l'ouest. Par respect, pour les âmes sensibles (déjà durement éprouvées hier), on ne vous donne pas leur place au pointage de ce midi apéro. Tout cela n'a pas beaucoup de sens vu que la flotte navigue de conserve. Mais disons que leur attraction vers le sud, les a fait dégringoler dans le classement.
Hé HO.. les Antilles c'est à l'ouest !
Bon vous verrez que sur la carte, ils ne sont pas les seuls à faire régner l'indécision dans le carré.

Trouvez sur la hune du Huffington Post (on a touché un peu de laine mohair de Mad air), cette photo du grand départ.
En rodage de fromage cette Souris-Mermon. Faut dire que si ils sont au bolinos, dès le premier jour de mer, y a de quoi se ramollir la cervelle de canut.
Mais pas d’inquiétude pour le moment tout va très bien, la route est encore longue. Et comme disait l'autre, plus c'est long, plus c'est bon ...

Bonne fin de wikende

News du samedi 29 en direct du bord

premiere nuit sans beaucoup de vent, moins de 10 nds et on connait nos
qualités dans le petit temps ... en plus on a pris une route plus Est que
beaucoup ce qui pour l'instant nous donne un pointage vraiment pas
terrible. Aujourd'hui c'est pareil pas plus de vent, la température
commence déjà à monter on va vers le soleil et vers les alizées tant
attendus pour lundi. le bateau va bien malgré quelques réglages et petites
réparations
bises à tous tout va bien à bord, ce midi on se fait des bolinos
portuguais
jp et lulu

samedi 28 janvier 2012

Last news du Captain

Hello
On vient de recevoir un coup de fil du Captain, avant qu'il ne lui coupe la chique pour 15 jours.
Tout va bien à bord, ils sont partis dans le gros paquet de 100 bateaux.
Manque un peu de vent à cause de Madère qui est juste derrière eux dans l'axe du vent. Si bien que c'est parti pour une nuit de touche touche...
Comme prévu, ils vont faire un chouïa chouïa de sud, pour être plus confortable et anticiper sur une dorsale qui va pointer son nez lundi.
Bref, cela sentait le bonheur à plein nez !

Lever d'encre !

Photo non officielle, prise vers 2 du mat !
Et c'est parti pour une petite quinzaine de jours. Record à battre 13 jours et des bananes .. de Martinique.  Ce samedi, à 16h30 (heure française), officiellement la Souris-Mermon s'est élancée sur les flots madérisés.

Mais avant, en exclusivité, quelques infos sur les derniers moments à terre.
Une photo prise cette nuit, nous confirme nos doutes sur la « fameuse nuit tranquille » dont se revendiquent les coursiers de l’Atlantique, soit disant pour grappiller les heures de sommeil qui feront la différence ! 
Si ça roupille dans la cambuse de la Souris-Mermon cette nuit, on saura pourquoi !


video
Et toujours aux limites du supportable, voici les dernières images de la Souris-Mermon en Europe. Jeunes enfants et âmes sensibles s’abstenir.
Vous pourrez apprécier l'importance du team technique qui entoure la Souris-Mermon depuis des années.  Images de la marine nationale - service du contre espionnage

La course : Evidemment pas beaucoup d'infos à l'heure qu'il est. Juste pour vous faire rêver un peu.
un petit 17-18 degrés avec un vent de NE (nord-est) de 14 noeuds. C'est à dire, qu'ils vont avoir ce doux zéphyr en plein dans le c... si ils embrochent la route directe. C'est presque trop dans l'axe pour être confortable, et ça risque de rouler si la houle s'en mêle. Peut être vont ils faire un chouïa chouïa de sud pour être plus confortable ? C'est en fonction de leur cap de cette nuit, que nous verrons si ce sont de vrais têtes de mule bretonnes !
C'est samedi soir. A nous d'en profiter...

vendredi 27 janvier 2012

A quoi rêvent les marins durant leur dernier jour sur terre…

Le dernier jour d’avant le grand départ est toujours un moment particulier. Doux mélange d’inquiétudes, de derniers préparatifs hâtifs et de petits bonheurs terrestres.
C’est encore le moment où l’on se sent libre d’aller faire un tour. Dernières heures avant une cohabitation pour le meilleur et pour le Pirée.

Mais voyons ce qui se trame du coté de la Souris-Mermon.
Vives tensions sur le pont, lors de l’atelier couture. Il suffit de voir les coiffes de nos Bretonnes pour comprendre que le choix du point est un sujet sensible.
La Captain voulait coudre une grande feuille de cannabis (verte) sur la voile tandis que Lulu penchait pour un Peace and Love. De toute façon, il suffit de lire entre les lignes le dernier message du Captain (voir Post précédent) pour comprendre le sens de ce travail à la paumelle. Que disait-il déjà ? Ah oui, c’est top top, ça va planer dès le début !
Message clair…

Comme l’union fait la force, c’est au bar de la Souris-Mermon que nous avons aperçu nos deux compères pour la dernière fois. La nuit est tombée sur Madère… Personne sur le bateau ! Cette dernière nuit risque d’être humide.

Demain, c’est le grand départ, vers 15h. Pas de grève d’éclusiers en vue cette fois ci.
On va pouvoir commencer à parler marine. Du coté météo, c’est peut être top top, mais un système un peu trop simpliste. Pas de dilemme entre la route orthodormique (le route la plus courte, qui n’est pas toujours la plus rapide en bateau) et l’autoroute des alizés.
Donc pas de bataille homérique en vue, mais un méga sprint jusqu’aux Antilles. Va pas falloir se louper au départ..
Allez la Souris-Mermon, au lit.. Y’a boulot demain pour vous, et pas pour nous !



Ouf, fait soif !

jeudi 26 janvier 2012

la préparation se termine

Tous les bateaux sont là et pour la plupart fins prêts pour samedi. L'ambiance est déjà à la dégustation de rhum et bien sur de vin de madere. la météo semble assez favorable au moins pour le départ. de E-NE 15 a 20 nds, trop top, çà va planer des le début. Cette après midi on a fait une séance pêche au gray-tape (pas au gros) dans le port avec une ligne qu'on embarque quand même pour la coryphène si un jour on ne va trop vite : mission réussie.
Lulu et JP

Préliminaires !

Parlons du bateau. La Souris-Mermon est verte comme le veut la tradition, rapide quand les vents la porte (voir les origines du Captain) et n'aime pas qu'on lui attrape la queue (9,50m tout de même). C'est pour éviter l'eau bouillante que l'équipage aime faire la course en tête. Sa conception fut top secrète et beaucoup d'histoires rodent autour de sa fabrication. Toujours est-il que nous avons réussi à avoir une photo exclusive de ses dessous chics. Merci aux équipes de Greenpeace qui ont réussi ce cliché exceptionnel, croyant que c'était un descendant du Rainbow Warrior.

Et l'équipage :
Le Captain, dit JP, dit le briseur de vagues et pas que des vagues.

Comme son nom l'indique le captain n'est pas né dans la Beauce. Son arbre généalogique remonte à la haute antiquité et il parait que ses descendants remontaient le Nil en prenant le vent dans leurs grandes djelabas. D'où la propension de la souris-Mermon à aimer les vents portants !  La mer il la mate (ne cherchez pas le jeu de mot) comme un enfant de trois ans qui joue dans sa baignoire (ah les découvertes enfantines !). Rien ne lui fait peur, ni les bouteilles de rhum au café du Triskell, ni les bourriches d'huitres les marchés nantais.
Son point faible c'est le petit coup de pompe dans les fêtes vers 3 heures du matin (photos sur demande). C'est là que tout peut se jouer durant cette course qui va être impitoyable, comme dirait Clint.


L'équipier en chef, mais aussi architecte naval, François dit Lulu le nantais, dit la planche de contreplaqué marine.
Bon ne cherchez pas quelconque allusion physique avec son nickname. Mais donnez à Lulu deux bouts de planches, un pot de colle et des clous et vous voilà nanti d'un fier vaisseau en moins de temps qu'il n'en faut. Avec une planche, il fait tout à bord, une étagère à moules comme  le colmatage d'une voie d'eau. Les mauvaises langues disent qu'ils auraient trouvé un gros job bien payé auprès de la compagnie des croisières Costa.


Voilà pour les préliminaires.
Ce soir, à l'heure u'il est, difficile à repérer nos deux compères qui traînent dans le pays du Madère. Le bateau est bine arrivé à Quinta do Lorde, le départ est prévu samedi à 15h. Mais d'ici là, on va bien finir par percer les secrets d'une préparation sportive de haut niveau

A demain

Appel à l'aide : Je désespère toujours avec ce blog de faire apparaître vos messages à la suite du texte, sans avoir à cliquer sur commentaires. Si quelqu'un connait la formule magique ...

mardi 10 janvier 2012

partenariat Wichard

Merci à la société Wichard pour son partenariat technique sur cette deuxième étape. le logo Wichard trouvera bonne place aux cotés de La Souris Mermon et JJK and co .
Pendant les 2 traversées vers la Martinique puis le retour en mars vers la Bretagne, nous aurons le temps de tester et d'éprouver le matériel.


Merci à Yan Balback